Pourquoi la Chambre de Métiers et de l’Artisanat existe-t-elle ?

La loi du député Joseph Courtier, datée du 26 juillet 1925, a instauré la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Cette initiative avait pour objectif de résoudre les défis et les obstacles rencontrés par un secteur qui constitue une part significative de la population active. Elle étend son influence à l’échelle nationale grâce à un établissement central, 18 structures régionales et 74 relais départementaux. Ceci lui permet de couvrir l’ensemble du territoire.

Qu’est-ce que l’artisanat ?

L’artisanat en France rassemble plus de 3 millions de professionnels au sein de 1,3 million d’entreprises individuelles, générant un chiffre d’affaires global dépassant les 300 milliards d’euros. Ces artisans se distinguent par leur expertise dans des domaines spécifiques, offrant des services de qualité supérieure à ceux du secteur industriel standardisé.

Dans le meme genre : Pourquoi suivre une formation en investissement immobilier ?

Visitez le site original de l’éditeur afin d’en savoir plus  sur ce qu’est une Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Quel est le profil de l’entreprise artisanale ?

L’artisanat englobe des entreprises employant moins de 10 salariés, réparties dans quatre secteurs : 

Cela peut vous intéresser : Pourquoi je n'ai pas d'inspiration ?

  • L’alimentation
  • Les services
  • La fabrication
  • Le bâtiment

Les dirigeants d’entreprises artisanales assument généralement la pleine responsabilité des dettes de leur entreprise. L’imposition sur les bénéfices correspond à leur impôt sur le revenu. En l’absence de chiffre d’affaires, les artisans se retrouvent sans rémunération et ne bénéficient pas d’allocations chômage en cas d’arrêt d’activité. Actuellement, les artisans sont intégrés au Régime Général d’Assurance Maladie depuis la fin de l’année 2019.

Comme fonctionne la CMA

Cette organisation opère selon le modèle d’une structure publique conventionnelle et est constituée d’un groupe de professionnels élus tous les cinq ans. Ces membres élus ont pour responsabilité de sélectionner le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Les entités régionales et départementales relèvent de la tutelle de l’organe national appelé « Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat » (APCMA). Il convient de souligner que l’APCMA fonctionne effectivement comme une assemblée, avec la participation d’artisans élus aux niveaux départemental et régional.

Les missions de la CMA

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat joue un rôle essentiel en défendant et promouvant les intérêts des artisans. À travers des missions de plaidoyer, elle persuade les décideurs de soutenir le monde artisanal et résout les problèmes sectoriels. La réalisation de plus de 500 études économiques éclaire ces démarches. En émettant plus de 6 000 avis, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat informe les acteurs publics des solutions possibles. 

En parallèle, elle accompagne les entrepreneurs artisans ce qui facilite la création et la reprise d’entreprises avec un accent sur la formation. La Chambre de Métiers et de l’Artisanat gère environ 137 Centre de Formation des Apprentis (CFA) et soutient près de 120 000 stagiaires. Cette action renforce ainsi l’éducation professionnelle dans le secteur artisanal.

Vous aimerez aussi...